Santé mentale : la came isole [mise à jour 16/12/19]

Posté par

Cet article publié le 13 décembre 2019 a été mis à jour le 16 décembre 2019 pour regrouper les éléments faisant débat autour de la sortie de la vidéo mentionnée ci-dessous.

Créée en 2014, l’émission DataGueule (diffusée sur France 4 mais aussi sur leur chaine YouTube) aborde plusieurs thématiques différentes, sur une approche didactique à base d’animations.

Cet épisode mis en ligne le 13 décembre 2019 s’intéresse à la façon dont les maladies mentales ont été conceptualisées durant les soixantes dernières années [durée 14:56]. On y voit notamment l’importance que prennent désormais les médicaments dans les prises en charge… pour de bonnes raisons ?

Pour consulter le contenu de leur chaine, cliquez sur le lien :
https://www.youtube.com/user/datagueule

Mise à jour du 16 décembre 2019 : Depuis la mise en ligne, les réactions ne sont évidemment pas faites attendre sur la question. Plusieurs commentaires lisibles sur la page YouTube critiquent les raccourcis de la vidéo et mettent en avant ce qu’ils disent être des erreurs.

Parmi ces détracteurs, le Docteur Jean-Baptiste Alexanian a posté une vidéo [durée 31:43] critiquant point par point les éléments qu’il estime problématiques, parlant même de danger et de fake news.

Le même jour, l’équipe de DataGueule publiait sur leur page Facebook une réponse, également point par point, à la vidéo du Dr Alexanian.

Nul doute qu’une problématique mêlant santé mentale, médicaments, et argent allait faire débat. Libre à chacun de se faire sa propre opinion sur base des éléments évoqués des deux côtés.

4 comments

  1. Vidéo de Datagueule clairement orientée du début à la fin,dans laquelle on donne la parole à un membre du collectif des 39,un psychanalyste pur jus,un complotisme décomplexé au sujet des « grands labos » digne des antivaxx,des chiffres balancés au hasard,sans explications, histoire d’induire les gens en erreurs (et là on se demande vraiment s’ils ne l’ont pas fait exprès) ,une bonne dose de #PillShaming en stigmatisant les personnes qui en ont besoin,des contradictions relevées d’ailleurs dans la vidéo en réponse et j’en oublie certainement. Le tout sur un service public. Les auteurs de cette vidéo prétendent poser des questions quand ils ne font que semer la confusion.

    1. Les éléments de réponse que DataGueule a apporté depuis dans leur réponse sur Facebook, je trouve, clarifie certains points. En tout cas sur le fait de ne pas appeler au rejet des médicaments.

  2. Ce n’est pas l’impression que j’ai eue. J’ai surtout assisté à une tentative douteuse de justifier leur point de vue tout en faisant passer leurs contradicteurs pour des gens qui ne seraient pas assez ouverts d’esprit et en mettant en avant le fait qu’ils auraient publiée un sujet sur les théories du complot,ce qui les dédouaneraient d’être sujets à l’erreur.
    Plusieurs passages m’interpellent. Ceux dans lesquels ils prétendent que la plupart de leurs détracteurs seraient des psychiatres,ce qui est faux.

    « Or, à écouter celles et ceux qui en appellent au CSA pour faire retirer purement et simplement cet épisode, seul·e·s les psychiatres devraient avoir voix au chapitre. Nous ne sommes pas de cet avis (ce qui ne nous empêche pas de donner la parole pendant la majeure partie de notre épisode à un psychiatre, bis). »

    « Ces critiques émanent principalement de psychiatres qui ont regardé notre épisode avec un premier biais majeur : ils/elles sont convaincu·e·s qu’il est à charge contre leur profession. »

    Moi j’appelle ça l’art de se poser en victimes.

    Le format partial de cette vidéo dans laquelle on donne la parole à un psychanalyste ouvertement opposé au DSM me heurte également.

    https://www.contretemps.eu/histoire-sante-mentalisme/

    Et oui,j’ai signalée cette vidéo partout où je peux le faire et je ne suis pas psychiatre.

  3. La vidéo de Datagueule est certes critiquable mais le Dr Alexanian diffuse une information biaisée concernant les effets indésirables de ses traitements favoris, le antidépresseurs ISRS. https://kellybroganmd.com/ et http://cepuk.org/2019/06/25/new-study-antidepressants-significantly-raise-risk-suicide-treatment-depression-adults/ : des études réalisées sur des dizaines de milliers de personnes indiquent les potentiels risques pour les femmes enceintes (hydrocéphalie, naissance avant terme etc) ainsi que la hausse de la suicidalité et de l’agression en particuliers chez les adolescents, contrairement à ce qu’affirme ce médecin. Ces précautions sont également visibles sur la version 2017 du site de l’ANSM (pour les risques liés aux AD sur les femmes enceintes) et la version 2018 du site de la FDA américaine, ainsi que sur la notice d’utilisation, par exemple, des boîtes d’Effexor (pour les risques liés à la hausse du taux de suicidalité). On peut aussi mentionner que ce médecin bloque des ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube) les commentaires des personnes mentionnant ceci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.